Trump et la mécanique des fluides. C’est pas gagné !

987414_1_0618-antarctica-penguins_standard

L’événement El Niño est un parfait exemple de couplage océan-atmosphère qui s’inscrit dans la prédiction climatique et non la prévision météorologique. Tous les 3 à 8 ans, l’upwelling du Pérou s’atténue, réchauffant alors la ceinture tropicale du Pacifique. Le réchauffement de l’océan de surface modifie la circulation atmosphérique, déplaçant la zone de convection dans le centre du bassin. © NOAA

Derrière notre fenêtre, on peut constater que les nuages nous cachent le soleil. En sortant, qu’il fait chaud ou froid… On peut aussi être informé du temps qu’il fait à l’autre bout du monde via internet… On appelle cela « la météo », une conséquence locale, à l’instant T de l’équilibre des fluides (les océans et l’atmosphère). Ce qui n’a rien à voir avec « le changement climatique » ou dérèglement climatique » qui se caractérise par la multiplication de phénomènes violents et extrêmes sur de longues périodes.

Explications de texte ! Ce qui dissocie la météo du climat, c’est que la première est à la fois une composante temporelle et une composante spatiale : un événement météorologique se produit dans l’heure, la journée ou la semaine, sur un site donné. En revanche, on parle de climat lorsque l’on considère une série d’événements météorologiques sur plusieurs dizaines d’années, sans durée précise. Les climatologues évoquent cependant une trentaine d’années minimum, ce qui leur permet d’établir une moyenne significative. Ainsi la dernière période de référence s’étend-elle de 1981 à 2010. La météorologie est donc la science des nuages, de la pluie et du vent. On parle ici mécanique des fluides, en l’occurrence de l’air et de l’eau alors que la climatologie prend en compte un grand nombre de paramètres comme les variations de quantité d’énergie que nous envoie le soleil, la composition de l’atmosphère avec les gaz à effet de serre, les conséquences des éruptions volcaniques (rejets…), l’importance des glaces polaires, l’état de la végétation, la dérive des continents… Parmi ces paramètres, certains sont naturels comme l’influence de la course de la terre autour du soleil au fil des mois. D’autres résultent des activités humaines. La tendance au réchauffement climatique global observée depuis le début du XXe siècle est ainsi liée avec la hausse des émissions de gaz à effet de serre dans notre atmosphère et ce depuis la Révolution industrielle.

Une confusion entretenue ? Vous l’avez compris, les satellites ne sont pas seulement là pour prévoir le déplacement des nuages qui vont arriver et arroser votre jardin. Ils amassent surtout un grand nombre de données qui servent à enrichir les études du climat en faisant bien la part des choses, eux ! Dès lors, comment considérer autrement qu’une volonté de tromper son monde et d’entretenir la confusion entre climat et dérèglement climatique, le fameux tweet de Donald Trump sur la vague de froid qui a envahi le Nord des Etats-Unis ? Un tweet qui en dit long sur les préoccupations à long terme du locataire de la Maison Blanche ! Que se passera-t-il au-delà des cent prochaines années ? Le climat célèbrera-t-il l’année 2100 à sa manière en retournant à un état normal ? Malheureusement non. Les gaz à effet de serre ont une durée de séjour si longue dans l’atmosphère que la perturbation du climat que nous avons mis en route va se poursuivre pendant des milliers d’années et son ampleur dépend de ce que nous allons émettre dans l’atmosphère au cours du 21e siècle. Mais n’est-il pas déjà trop tard ? JP.Z

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s