Feux de brousse au Groenland !

greenland_oli_2017215.jpg.191d58ed17a757a51494726899e47b8b.jpg

L’épais nuage de fumée s’étale sur les régions arctiques du Groenland. Des feux qui provoquent sur les glaciers plus au Nord des retombées nocives de CO2 et de carbone noir.
© Landsat USGS, NASA

Chaque été, les feux de forêts du Sud de l’Europe avaient malheureusement finit par faire partie de notre quotidien. Va-t-il nous falloir maintenant composer avec ceux des régions proches du Pôle Nord ? Le Groenland connaît en effet une série d’incendies qui ne laissent pas indifférents les scientifiques, sur le point d’incriminer les effets du réchauffement climatique.

20 km2 partis en fumée. Le 31 juillet dernier, alors même que l’Effis (système européen d’information sur les feux de forêts) révèle que 360 000 ha de forêts ont déjà brûlé sur le continent, des satellites de la Nasa repèrent d’énormes panaches de fumées sur la côte Ouest de l’île du Groenland, à une centaine de kilomètres de la ville de Sisimut. De longues journées et de non moins longues nuits seront nécessaires aux pompiers pour maîtriser les flammes qui auraient dévasté près de 20 km2 de forêts (composées en grande partie de bouleaux nains) et de toundra (herbes et mousses).

De plus en plus chaud ! Si le phénomène est assez surprenant dans une telle région du globe – plutôt réputée pour son blizzard et ses glaces ! – il n’y est pourtant pas totalement inconnu… Depuis 2010, ces feux sont en effet de plus en plus fréquents avec cette année, d’après l’Institut météorologique danois DMI, un pic très inquiétant. En cause, les températures anormalement élevées (12° C en moyenne) qui ont été relevées ces dernières années sur la région, essentiellement lors des périodes estivales et la fonte progressive de la calotte glacière, favorisant l’apparition d’une végétation sèche… Une proie toute désignée pour les flammes de ces incendies géants.

Des feux mais pas que… Certains n’hésitent pas à évoquer une véritable catastrophe écologique à laquelle il faut ajouter ses effets induits. Ainsi la formation d’immenses quantités de CO2 qui envahissent l’air ambiant et l’éparpillement de milliards de microparticules noires (carbone noir) qui se déposent sur les glaciers situés plus au Nord, accélérant le phénomène des fontes. Seule consolation : la chasse a été interdite sur les territoires touchés ou pouvant l’être ! E.B.

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Feux de brousse au Groenland !

  1. Franziska dit :

    faz pelo menos 1 mês que venho procurando por um site que trate deste assunto
    desta maneira . http://thesocialwarrior.com/story3050055/não-conhecido-declarações-factuais-cerca-de-abrir-loja-virtual

    J'aime

  2. Murray dit :

    Magnificent website. Lots of useful information here. I am sending it to a few pals ans also sharing in delicious.
    And naturally, thank you for your effort! http://insider.ru/info.php?a%5B%5D=Dictionary%20Software%20%28%3Ca%20href%3Dhttp%3A%2F%2FBeardown.ca%2Fts%2F_452162%3Eplease%20click%20the%20following%20webpage%3C%2Fa%3E%29

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s