Effet de serre. Ça gaze pour la France !

PC_150515_cp3bm_ges_sn635

Moins de la moitié des pays de l’UE a mis en place un programme de réduction des gaz à effet de serre digne de ce nom pour l’horizon 2050. © D.R.

Pas besoin de hawk eye… Vous avez bien lu ! C’est la France qui vire en tête. Et dans le bon sens ! Les résultats du projet MaxiMiserR réalisé par le bureau des politiques européennes du WWF ne souffrent aucune contestations… C’est ce qui ressort des conclusions de cette étude récemment publiée et qui a pour but d’évaluer les stratégies de réduction des émissions de gaz à effet de serre menées par les pays de l’UE avec pour horizon l’année… 2050.

Une prise en compte exhaustive. Disponible en ligne, le rapport nous apprend que seuls 11 des pays membres sur les fameux 28 se sont dotés, en 2015, d’une véritable stratégie capable de lutter contre ces agents nocifs (toujours à l’horizon 2050), avec, bien entendu, des différences qualitatives au niveau des principes mis en place. Pour en arriver à ce « palmarès », le WWF a pris en compte, tout au long de son enquête, l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le caractère réaliste des solutions en place et envisagées, le niveau d’ambition des objectifs climat et énergie, la transparence des procédures, l’engagement politique des membres de l’UE, le suivi des progrès réalisés et le périmètre concerné.

Bien, mais peut mieux faire. C’est donc la France qui se hisse sur la plus haute marche du podium, devant le Royaume-Uni et la Finlande, très certainement grâce à sa loi sur la transition énergétique et les dispositifs qui lui sont associés. Mais… Ne crions tout de même pas victoire ! Si la performance est à saluer comme il se doit, le WWF a souligné qu’il restait quelques points d’amélioration et parmi lesquels celui de revoir à la hausse notre niveau d’ambition de réduction de nos émissions (75 % d’ici 2050) et la transparence de nos procédures.

Sortie de route interdite ! Le mot de la fin sera laissé à Pascal Canfin, directeur général du WWF France qui a affirmé que « le nouveau gouvernement se doit d’appliquer la loi sur la transition énergétique et ses dispositifs associés et non la remettre en cause » avant d’ajouter que « de bons objectifs ne suffisent pas à eux seul à faire une vraie politique, preuve en est le retard important que notre pays accuse dans le développement des énergies renouvelables ». Ne boudons donc pas notre plaisir tout en sachant, comme le dit le vieil adage, que « rien n’est jamais acquis »… E.B.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s