Une addition salée !

plastic-bag

Sacs plastiques entre deux eaux ©DR

Nous avions pris l’habitude de voir des monceaux de déchets flotter en surface ou entre deux eaux et l’invention de bateaux poubelle nous rassurait un peu… Mais cette fois, il s’agit d’une pollution invisible qui touche l’eau de mer et la chaîne alimentaire avant que nos braves poissons l’ingurgitent et l’assimilent jusque dans leur chair pour finir dans notre assiette et gagner notre organisme.

Une découverte inquiétante. Qui est donc ce nouveau prédateur ? C’est « le plastique désintégré ». Sur ce nouveau venu, la science n’a pas de recul pour affirmer ou infirmer sa nocivité mais il n’en demeure pas moins vrai que l’alerte est réelle. Car si la nature s’adapte, rien n’est sûr pour l’espèce humaine et sa chaîne alimentaire. Cette découverte est suffisamment inquiétante pour que l’IUCN demande aux fabricants de pneus de revenir majoritairement au caoutchouc et de bannir les enduits plastiques utilisés par l’industrie textile, allant même jusqu’à proposer d’équiper les lave-linge de filtres à nanoparticules. De son côté, l’Arctique piège ces particules de plastique dans la glace et libère le plancton contaminé qui nourrit les poissons qui vont alimenter nos repas. Il semble aussi que ces particules retardent la fusion de la glace et par conséquent participent au réchauffement des océans.

Dans le sel aussi… Mais le poisson n’est pas le seul vecteur de propagation. Selon une étude publiée au mois d’avril par la revue Scientific Reports, sur les 16 marques de sel analysées dans huit pays différents, les scientifiques ont retrouvé des traces de micro plastiques dans quinze d’entre elles ! Un constat qui fait froid dans le dos, d’autant que cinq marques françaises font tout de même parties du lot… Quant à nos traditionnelles moules qui filtrent en moyenne 25 litres d’eau de mer par jour, leur texture risque de changer rapidement. Conclusion : ne salez pas trop, c’est mauvais pour la santé… JPZ

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s