Une recharge hivernale peu active

BRGM 01:2017.jpeg

Situation du niveau des nappes

Le niveau des nappes au 1er janvier 2017 est hétérogène d’une région à l’autre.

Un assez faible nombre de réservoirs (45%) affiche un niveau normal ou supérieur à la normale. La situation montre qu’une grande partie du territoire n’a pas encore commencé à bénéficier de la recharge hivernale attendue. Seule une faible partie du Bassin parisien (au centre), le Nord et le Sud-Est présentent des niveaux normaux, voire supérieurs à la normale. Le pourtour du Bassin parisien, l’Ouest, le Sud-Ouest et une grande partie de l’Est de la France sont déficitaires en termes de recharge.

Tendance d’évolution du niveau des nappes

La tendance d’évolution du niveau des nappes traduit, en ce milieu de période hivernale, la phase de bascule entre baisse et hausse des niveaux. Le phénomène est cependant tardif. La moitié des points est encore orientée à la baisse (49%) et le nombre des points stables (32%) ou déjà orientés à la hausse (19%) est réduit pour cette période de l’année. Cette situation n’est pas habituelle pour cette période de l’année. On devrait en effet déjà observer une incidence marquée de la recharge hivernale, or ce n’est pas le cas sur une grande partie du territoire. Source BRGM

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s