Obama s’engage pour un Arctique écologique

paysage-antarctique-compressed

Les écosystèmes de certaines zones Arctiques et Atlantiques,  seront désormais protégés par les Etats-Unis et le Canada. Les forages pétroliers et gaziers y sont définitivement interdits. ©DR.

Ce sera probablement l’une des dernières décisions de Barack Obama. Et elle concerne l’environnement. Qui s’en plaindra ? Elle a été rendue publique le 20 décembre et interdit les forages pétroliers et gaziers sur de vastes zones maritimes dans les eaux américaines. Au total, près de 48 millions d’hectares (!) dont la plus grande partie se situe sur l’Océan Arctique (46 millions) et le reste sur l’Océan Atlantique, entre la Virginie et le Maine, à la frontière avec le Canada.

La crainte d’une dérégulation. Pour faire accepter cette décision, le président américain s’est appuyé sur une loi datant de 1953, l’Outer Continental Shelf Lands Act, permettant de protéger, si nécessité, les eaux des Etats-Unis de toute installation d’exploration et d’exploitation gazière et/ou pétrolifère de façon permanente. Sera-t-elle suffisante pour tempérer les ardeurs du nouveau gouvernement américain qui sera effectif d’ici quelques semaines et dont les « intentions environnementales » ne sont pas vraiment en phase avec celles de Barack Obama ? Il faut l’espérer tout en ne versant pas dans un optimisme béat. Rappelons que Georges W. Bush avait, en son temps, fait purement et simplement annuler l’interdiction d’exploiter des couches pétrolières sur plus de 20 millions d’hectares décidée par son prédécesseur Bill Clinton…

Les Canadiens aussi… Un tel revirement serait à l’évidence dommageable pour la zone Arctique concernée qui abrite des populations d’ours polaires et de baleines boréales menacées par le réchauffement climatique et qui le seraient plus encore en cas d’installation de forages. Sans compter les risques de marées noires. Quant aux eaux Atlantiques en question, rappelons qu’elles recèlent de nombreux coraux et poissons très rares. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, Justin Trudeau, premier ministre Canadien a annoncé, le même jour, la même interdiction sur les régions Arctiques de son pays. Wait and see… E.B.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s